La structure de l’appareil locomoteur est globalement la même dans toutes les espèces, même si la biomécanique du chien est adaptée à la particularité de son statut de quadrupède :

les os longs sont réunis par des articulations mobiles pour constituer le squelette du chien ;

les muscles jouent le rôle de levier osseux.

l’activation et la coordination des mouvements sont commandées par le système nerveux.

On peut faire un premier tri :

 - les affections traumatiques (de type fracture, rupture, luxation, entorses…) ;

 - les maladies acquises, dont l’origine peut être variée : hérédité, troubles de la croissance, mauvaise alimentation, vieillesse...

 - La croissance du chiot est une phase sensible du développement des os. Une large part des maladies du système locomoteur trouvent leur origine dans cette période clef, et plus précisément dans un trouble dudit développement.


L'arthrose chez le chien est une affection chronique qui est causée par l'usure progressive du cartilage et de l'ensemble de l'articulation, engendrant des douleurs persistantes. Les membres concernés sont les genoux, les coudes, les épaules et les hanches du chien.

Dans les débuts de la maladie, un chien qui souffre d'arthrose aura tendance, pour soulager le membre malade, à s'appuyer sur ses autres membres et à boiter par compensation. Au fur et à mesure que la douleur devient plus intense, le chien peut se mettre à gémir et à boiter de plus en plus.

les causes peuvent être variables :

L'arthrose touche surtout les chiens âgés, et est due à l'usure normale des articulations. Pour autant, les chiens qui ont une activité physique intense, et qui sollicitent en permanence leurs articulations, peuvent également en souffrir. C'est le cas aussi pour les chiens obèses, puisque le sur poids amène une usure inhabituelle des articulations.


L'arthrite du chien

C'est une inflammation aiguë ou chronique d'une articulation causée surtout par l'usure de son cartilage. Elle se caractérise par une rougeur, une chaleur, et même quelquefois un gonflement de l'articulation incriminée, qui devient douloureuse. C'est un trouble de santé assez fréquent chez les animaux âgés.

Contrairement à l'arthrose du chien, qui n'est douloureuse que durant les déplacements de l'animal, les douleurs causées par l'arthrite surviennent même quand il ne bouge pas.


La dysplasie coxo-fémorale

Plus communément appelée dysplasie de la hanche, est une maladie de l'appareil locomoteur du chien malheureusement de plus en plus courante.

Il s'agit d'un dysfonctionnement de la hanche qui provoque, à plus ou moins longue échéance, des problèmes articulaires invalidants pouvant aller de l'arthrose à une paralysie complète du membre arrière. Elle est due à une malformation des os qui forment l'articulation, ou bien à une défaillance du ligament qui relie le fémur au bassin. Le plus souvent, elle est bilatérale, c'est-à-dire qu'elle touche les deux hanches.

Cette maladie est rarement congénitale, c'est-à-dire qu'elle n'est généralement pas présente dès la naissance. Elle apparaît surtout pendant la croissance, mais peut en vérité se déclencher à n'importe quel âge, pour toute une série de raisons qui sont encore mal comprises.

Il est important parce que cette maladie est héréditaire, de faire reproduire que des sujets exempt de dysplasie. Faite confiance aux clubs de race un éleveur digne de ce nom, doit pouvoir vous garantir un chien exempt de dysplasie.


Que faire ?

 - S'assurer que le chien soit conforme aux desideratas du club de race. (dysplasie)

 - S'assurer que la nutrition du chiot n'ai pas provoqué des troubles de croissance

 - Pour le chien de sport soutenir l'appareil locomoteur très régulièrement avec des compléments adaptés.



Caniflex

Le plus concentré des chondroprotecteurs.....

Caniflex entretien

Propriétés anti inflammatoire et chondroprotecteurs......

Caniless

Alternative aux anti inflammatoire....

Canibute

tout les bienfaits de l'harpagophytum.....

Canisoufre

Le soufre seul alternative pour les tendons.....