Analyse sanguine

Suite à un problème ( contre performance, raideur musculaire, fièvre, fatigue etc....), ou tout simplement pour un suivi régulier de vos chevaux une prise de sang doit être réalisée.

L’interprétation détaillée des résultats d'une analyse sanguine prend en compte de nombreux paramètres et doit être faite par votre vétérinaire.

 Nous allons tenter de vous donner les moyens de "comprendre" cette analyse, et comme rien n'est simple les résultats d'une analyse peut varier suivant chaque machine qui fait cette analyse, il est donc important de se référer aux valeurs moyenne indiquée sur votre résultat d'analyse.


NFS numération formule sanguine

Les globules blancs

 - Les leucocytes sont utilisés pour mettre en évidence un processus infectieux ou inflammatoire du cheval. L’analyse des différents types de globules blancs (indiqués en valeur absolue et en pourcentage des leucocytes) donne des informations sur la nature du processus (infection bactérienne, virale, infestation parasitaire).

 - Les lymphocytes tendent à augmenter en cas d’infection virale chronique. Une augmentation massive des lymphocytes suggère une atteinte tumorale de    type lymphome.

 - Les monocytes sont moins nombreux et sont impliqués dans les infections chroniques ou en convalescence d’infection virale respiratoire.

 - Les granulocytes (également appelé neutrophiles) sont les principaux globules blancs impliqués dans la lutte contre les bactéries et augmentent fortement lors d’infection bactérienne.

 - Les éosinophiles sont impliqués dans les réactions allergiques et la lutte contre les parasites.

Deux situations fréquentes :

Une augmentation des globules blancs (leucocytes) liée à une augmentation des neutrophiles suggère une infection bactérienne. Mais lors d’infection sévère, les globules blancs peuvent d’abord être diminués aux analyses, avant d’augmenter dans les jours suivants.

Quand le nombre de lymphocytes est supérieur au nombre de neutrophiles, on parle d’inversion de formule et cela suggère une infection virale.

Les globules rouges :

Les globules rouges (GR) sont les cellules les plus nombreuses du sang (plusieurs milliards par millilitre) et sont responsables du transport de l’oxygène des poumons vers les organes, notamment les muscles. Quand le nombre de globules rouges diminue, on parle d’anémie et celle-ci peut avoir des causes variables (infection bactérienne chronique, piroplasmose, pertes sanguines intestinales, etc....).

 - L’hémoglobinémie (Hb) est la concentration d’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine est le pigment contenu dans les globules rouges qui permet le transport de l’oxygène.

 - L’hématocrite (HCT) est une estimation du volume occupé par les globules rouges dans le sang, en pourcentage. Elle est utilisée pour évaluer l’état d’hydratation du cheval et pour estimer la quantité de globules rouges.

 - Le cheval a la particularité de disposer d’une réserve de globules rouges dans la rate, qu’il libère lors de stress ou d’effort, provoquant une augmentation marquée de l’hématocrite pouvant aller jusqu’à 60-65%.

 - Les plaquettes (PLT) sont des petites cellules du sang qui ont un rôle primordial dans la coagulation. Elles peuvent être diminuées en cas d’infection bactérienne. Il peut arriver que les plaquettes forment des amas qui faussent leur comptage. En cas de valeur anormalement basse, il est donc recommandé de un faire un dosage de contrôle sur du sang recueilli dans un tube citraté (bleu) qui empêche la formation d’amas.

 - Le fibrinogène est une protéine de la phase aigüe de l’inflammation. Elle reflète une inflammation active dans l’organisme (avec ou sans infection) sans toutefois indiquer sa localisation.


BIOCHIMIE

Les paramètres biochimiques mesurés dans le bilan sanguin du cheval peuvent varier d’un laboratoire à l’autre (cela depend du materiel utilisé) il faut donc ce baser sur les moyennes données par le labo.

 - La bilirubine est un des produits de dégradation de l’hémoglobine (pigment des globules rouges) généré par le foie. Une augmentation de la bilirubine signale en général un phénomène de destruction massive des globules rouges (la piroplasmose). Une période de jeûne à également pour effet d’augmenter la bilirubine dans le sang.

 - Les CK (créatine kinase) et GOT (glutamic oxaloacetic transferase, également appelée ASAT pour aspartate amino transferase) sont des enzymes présentes dans les cellules musculaires et libérées dans la circulation sanguine lors de dommage du muscle (par exemple, lors d’une myosite). Elles augmentent à des moments et selon des vitesses différentes ce qui permet de dater et de suivre l’évolution d’une atteinte musculaire.

 - La CK atteint sa concentration sanguine maximale 4 à 6 heures après l’atteinte musculaire et revient dans les normes en 3 à 4 jours.

 - La GOT est également présente dans les cellules du foie et est libérée dans la circulation sanguine en cas de dommage hépatique. L’interprétation d’une augmentation de GOT doit donc se faire en rapport avec les valeurs des autres marqueurs musculaires (CK) et hépatiques (GGT) afin de déterminer son origine, musculaire ou hépatique. La GOT atteint son maximum 1 à 2 jours après l’atteinte et revient dans les normes en 10 à 21 jours. Après un épisode de myosite, on considère que le cheval peut être remis au travail quand la GOT est revenue dans les normes.

 - La créatinine est un produit normal du turn-over musculaire, éliminé par le rein. Une augmentation de la créatinine signale un dysfonctionnement rénal.

 - La GGT (gamme glutamyl transferase) est une enzyme présente dans les cellules qui bordent les canaux biliaires du foie et qui est libérée dans la circulation sanguine en cas d’obstruction à l’écoulement de la bile.

 - L’ALP (phosphatase alkaline) est une enzyme non spécifique que l’on trouve notamment dans les cellules du foie, des os, de l’intestin et du placenta. Une augmentation de l’ALP doit donc être interprétée en corrélation avec les autres marqueurs sanguins afin d’en déterminer l’origine. Elle est plus élevée de façon physiologie chez les poulains en croissance.

 - Les protéines totales (TP) sont constituées de l’albumine et des globulines. Comme l’hématocrite, leur concentration est utile pour déceler une éventuelle déshydratation (augmentation de l’Ht et des TP).

 - L’albumine est une protéine fabriquée par le foie et présente en grande quantité dans le sang. Elle a un rôle primordial dans le transport de nombreuses molécules dans la circulation sanguine et elle est également responsable de la pression osmotique du sang. L’albumine étant la plus petite des protéines du sang, c’est elle qui est perdue en premier lors de « fuite » de protéines. En cas de diminution de l’albumine (hypoalbuminémie), une perte de protéines doit donc être recherchée, principalement au niveau des intestins (parasitisme digestif sévère, maladie inflammatoire de l’intestin, etc.) ou des reins.

Les globulines sont constituées en grande partie par les anticorps (immunoglobulines) dont la concentration dans le sang augmente de façon anormale avec l’âge et l’exposition aux agents pathogènes potentiels (fonctionnement normal du système immunitaire). En revanche, une augmentation sévère non corrélée à l’âge du cheval indique un processus infectieux.


LES SÉROLOGIES

Les sérologies sont des recherches faites sur le sérum sanguin (fraction liquidienne du sang, voir partie 1) d’anticorps témoins de la présence d’une maladie.

Selon les symptômes et les hypothèses diagnostiques du vétérinaire, celui-ci sera amené à demander une « sérologie Leptospirose », ou une « sérologie Piroplasmose », ou Grippe, ou Rhinopneumonie, ou maladie de Lyme, … ou plusieurs à la fois pour établir un diagnostic différentiel.

Ce sont des analyses plus complexes, plus chères, et qui nécessitent des appareils d’analyse particuliers et coûteux. Contrairement à la NF (Numération Formule) et à la Biochimie, analyses pour lesquelles les cliniques vétérinaires sont souvent équipées, ce qui permet d’avoir les résultats rapidement, les sérologies sont envoyées dans de gros laboratoires spécialisés et les résultats mettent souvent quelques jours avant de revenir.